Cuisinenligne
Peut-on manger la peau du Kiwi ?

Peut-on manger la peau du Kiwi ?

Lorsque l'on mange un kiwi, le premier réflexe est de le peler. Il faut dire que la peau du kiwi, avec sa couleur kaki et tout ses petits poils astringents, n'a rien de bien appétissant. Malgré tout, la question peut se poser : la peau du kiwi est-elle comestible et, dans l'affirmative, est-il intéressant d'un point nutritionnel de la consommer ?

La peau du kiwi est-elle comestible

Et oui, même si tout le monde pèle son kiwi avant de le manger, sa peau est parfaitement comestible et digeste. Si l'on regarde au-delà de son côté rêche et tout poilu (parce qu'il n'y a pas que le physique qui compte), la peau du kiwi est même très bonne pour la santé.

La peau de kiwi, un boost de nutriments

Comme pour les autres fruits et légumes, la peau et la zone située juste sous la peau (et donc qui est retirée lorsque l'on pèle son kiwi) est la partie la plus riche en nutriments et vitamines.

La retirer, c'est donc faire une croix sur plein de bonnes choses pour une simple histoire de poils.

En effet, consommer la peau du kiwi multiplie par trois votre apport en fibres (bonnes pour le transit), et vous permet de faire le plein de folates (recommandés avant la grossesse et pendant les premières semaine), de vitamines A, C et E, le fameux trio tant vanté par les fabricants de jus de fruits (elles renforcent le système immunitaire et sont anti-oxydantes pour être en pleine forme et avoir une belle peau).
La peau du kiwi contient également de nombreux minéraux (potassium, magnésium …) et des oméga-3, acides gras essentiels (car non synthétisés par le corps) indispensables pour réduire le taux de triglycérides présents dans le sang (c'est donc bon pour votre cholestérol!).

Comment manger la peau du Kiwi ?

Bon, vous l'avez compris, la peau du kiwi est votre amie, et désormais, vous allez devoir arrêter de la bouder dans votre assiette.

Mais entre ce que l'on sait, et ce que l'on fait, il y a un fossé que cette peau tout poilue ne va pas vous aider à franchir.

Le premier point à respecter, est de choisir des fruits bio. Car le kiwi n'échappe pas aux pesticides qui sont, là encore, principalement logés dans la peau.

Vous pouvez également choisir une variété plus facile à consommer. Le kiwi jaune (ou doré) possède une peau plus fine et plus lisse que la variété communément vendue dans les supermarchés.

Après, même en cas de fruits bio, pensez à bien les laver puis grattez-les avec un petit couteau pour retirer un maximum de poil.

Après, vous n'avez plus qu'à vous lancer.

Je vous conseille tout de même de commencer par de fines tranches pour avoir de petites quantités de peau, puis d'épaissir progressivement la taille de vos morceaux.

Il est également possible de tricher en préparant les kiwis non pelés en smoothies Veillez toutefois à bien laver et gratter la peau avant de la mixer pour éviter le côté astringent qui serait présent, même en boisson