La recette du pain universel par Ankarsrum

La recette du pain universel par Ankarsrum

Grâce à de savants algorithmes et en compilant les différentes recettes de pain existant tout autour de la planète, il est désormais possible grâce au robot Ankarsrum de fabriquer un pain universel

Ingrédients - Pour 1 pain 800g

  • 250 g de farine de blé tamisée
  • 150 g de farine d'épeautre
  • 50 g de farine de maïs
  • 100 g de grains de seigle (plus 1 dl d'eau bouillante)
  • 30 g de graines de lin entières
  • 2 c. à soupe de sucre de canne brut
  • 2 c. à soupe de beurre pommade (fondu à température ambiante)
  • ½ dl d'huile d'olive
  • 3 cuillères à café de sel marin
  • 2 g (taille d'un petit pois) de levure organique
  • 4 dl d'eau à 35 °C

Recette

La naissance du pain universel

Grâce à de savants algorithmes et en compilant les différentes recettes de pain existant tout autour de la planète, il est désormais possible grâce au robot Ankarsrum de fabriquer un pain universel ("The Bread of The World").

Universel, parce que le pain est l'aliment commun à toutes les cultures. Les méthodes de fabrication peuvent varier, les ingrédients peuvent être légèrement différents d'un pays à l'autre, mais le pain fait partie des rares plats que l'on retrouve traditionnellement sur tous les continents, qu'ils soient riches ou pauvres. Et cette universalité n'est ni récente ni étonnante puisque les premières traces de pain (sans levain tout de même) remontent à environ 30 000 av JC, en plein Paléolithique supérieur.

Pour fixer les idées, 30 000 av JC cela correspond à la disparition de l'Homme de Neandertal ; tandis que les grottes de Lascaux ne seront peintes qu'entre 19 000 et 18 000 av JC. Donc oui, le pain c'est probablement le plus vieux plat du monde !

Il n'en fallait pas davantage pour intriguer la célèbre marque suédoise Ankarsrum Kitchen AB, qui s'est mis en tête de créer « The Bread of the World », comprenez littéralement le pain du monde !

Il a fallu collecter les différentes recettes de pain existant tout autour du globe, déterminer lesquelles étaient les meilleures, les plus réputées, les plus appréciées… puis de passer l'ensemble à la moulinette d'un puissant algorithme avant d'aboutir à la recette ultime.

Enfin pas tout à fait, il manquait une étape capitale ! En effet, aussi puissants que soient les algorithmes, ils ne remplacent pas l'homme et encore moins le savoir-faire d'un boulanger de renom. Il a donc fallu attendre que Sébastien Boudet apporte sa patte pour enfin aboutir à LA recette du pain universel.

La recette du pain universel

Maintenant que je vous ai mis l'eau à la bouche, voici les étapes nécessaires à la réalisation de ce pain du monde. Respectez bien les ingrédients et les instructions qui suivent et vous obtiendrez un pain universel parfait à partager entre amis.

La recette doit se préparer à la main ou à l'aide du robot Ankarsrum.

  1. Mettre 10 cl d'eau à bouillir. Pendant ce temps, déposer les grains de seigle dans un bol puis verser l'eau bouillante par dessus de façon à faire éclater les grains. Laisser tiédir jusqu'à ce que l'eau atteigne 37 °C avant de continuer.

  2. Dans le bol du robot Ankarsrum, verser, dans l'ordre, l'eau, la levure, le sel, le sucre, les graines de lin, la farine de maïs, la farine d'épeautre et les graines de seigle éclatées et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit lisse et homogène.

  3. Ajouter alors la farine et pétrir à vitesse moyenne jusqu'à obtenir un pâton bien lisse (compter en moyenne 2/3 minutes). Couvrir ensuite le bol d'un chiffon humide et laisser pousser la pâte pendant 45 minutes.

  4. Pendant que la pâte repose, sortir le beurre de façon à ce qu'il devienne mou puis le découper en dés. Lorsque la pâte a reposé, la pétrir à nouveau en incorporant le beurre puis laisser tourner le robot à vitesse moyenne pendant 2/3 minutes.

  5. À l'aide d'une spatule, racler les bords du robot et verser un peu d'huile d'olive de façon à ce que l'huile se glisse entre la pâte et la cuve, puis recouvrir d'un chiffon humide et laisser reposer la pâte pendant 2 heures. Tout au long de sa pose, étirer régulièrement la pâte de façon à la rendre plus élastique.

  6. Fariner le plan de travail, puis y déposer la pâte dessus. Une dernière fois, étirer la pâte pour la ramener vers le centre de façon à obtenir une belle boule de pain dont la hauteur doit atteindre 2 à 3 centimètres, pas plus.

  7. Déposer un torchon propre sur le plan de travail puis le fariner et déposer la pâte par dessus. Refermer le torchon sur le pain puis l'envelopper, cette fois-ci, de cellophane. Laisser reposer le pain ainsi enveloppé pendant 12 heures au réfrigérateur.

  8. Le lendemain, mettre le four à chauffer (par le haut et le bas) puis positionner la grille du four au milieu.

  9. Déposer le pain sur une feuille de papier cuisson et l'enfourner à mi-hauteur. Jeter un peu d'eau sur le bas du four de façon à créer de la vapeur et refermer la porte du four.

  10. Comme le pain du monde est assez peu épais (2 à 3 cm maximum), il cuit vite et la croûte qui se forme à la surface reste très fine. Il faut compter 30 minutes de cuisson en veillant à retourner votre pain à mi-cuisson pour harmoniser sa belle couleur ambrée/caramel.

  11. Une fois la cuisson terminée, sortir le pain universel du four et le déposer sur une grille le temps de le laisser, selon votre goût, tiédir ou refroidir.

  12. Servez ensuite votre pain fait maison avec une viande, de la sauce, de la confiture ou du fromage, selon votre goût et l'envie du moment. Il suffit alors de rompre la miche avec des amis et de profiter de sa fine croûte caramélisée et de sa mie à la fois dense et aérée.

L'innovation Ankarsrum

Le pain du monde se prépare soit à la main, soit avec le robot Ankarsrum. Ce robot particulier a été créé en Suède dans les années 40, à une période où la population suédoise cuisinait beaucoup « du fait maison ». Soucieuse de faciliter la vie des ménagères, la société Ankarsrum Kitchen AB a mis au point un robot multifonction devenu rapidement populaire grâce à sa grande flexibilité.

Avec les années, le robot Ankarsrum est devenu encore plus fiable et résistant. Il est non seulement capable de pétrir de grosses quantités de pain grâce à sa cuve de 7 litres de contenance (qui lui permet de travailler jusqu'à 5 kg de pâte), mais il a également la particularité, contrairement aux autres robots, de faire tourner son bol autour du crochet de pétrissage. Ce mouvement, qui se fait à froid, permet d'obtenir un pétrissage très proche de celui fait à la main et surtout le pétrissage se fait à froid. Et c'est ce pétrissage à froid qui permet d'obtenir une pâte à pain parfaite, mais sans activation du gluten présent dans la farine permettant ainsi aux intolérants au gluten de retrouver le plaisir du pain sans ses désagréments.

Enfin, grâce à une large gamme d'accessoires (compatibles pour tous les modèles, même les plus anciens) il est également possible de fouetter, abaisser les pâtes, couper les légumes, hacher la viande, moudre la farine

Devenu un robot multifonction, il sait aujourd'hui allier toutes les fonctionnalités des différents robots ménagers en une seule machine.

À tous ceux qui résident en région parisienne, il est possible de tester ce robot dans le showroom de Torcy (77) où vous pourrez tester la fabrication de ce pain universel, ou, pour les becs sucrés, un dessert fait maison.